À propos

img

J’ai la chance d’avoir conservé la capacité d’émerveillement de l’enfant. D’aussi loin que je puisse me rappeler, j’étais curieuse et fascinée par la nature. La rosée du matin, le papillon posé sur une fleur, l’abeille butinant dans les champs près de chez moi, le vol de l’hirondelle des granges, le chant des oiseaux… toutes ces merveilles nourrissaient mon imaginaire et ma passion naissante pour les oiseaux.

Plus tard, rendue à l’âge adulte, j’ai voulu capter et conserver ces moments magiques mais fugitifs qui ravissent le cœur. Comment saisir et garder ces images si captivantes? C’est alors que la photo s’est tout naturellement présentée à moi. Et depuis 35 ans, ce sont des milliers de photos que je partage avec vous par mes livres et mes conférences; et maintenant par mon site Web.

Suzanne Brûlotte

Nouvelles

Conférence au Bassin Versant Saint-Maurice le 10 novembre 2016

Le Bassin Versant Saint-Maurice vous invite à une conférence pour célébrer son 25ème anniversaire!

Conférence d’ouverture : La photographie un art! Riche d’une expérience de 35 ans comme photographe animalière, Mme Suzanne Brûlotte vous présente le matériel photographique requis pour réussir une bonne photo ainsi que des trucs et astuces pour améliorer votre art. Elle vous révélera les endroits coups de cœur qu’elle a fréquentés au Québec et ailleurs et le code de conduite à respecter pour les oiseaux et pour les humains.

Pour plus de détails : http://www.bvsm.ca/25ieme-anniversaire-de-bvsm/

Lieu : Salle Émerillon du Parc de l’île Saint-Quentin (direction Marina de Trois-Rivières)

Coût : Gratuit

Heures : 9 h 30

Mercredi le 19 octobre 2016

Mercredi le 19 octobre 2016, la Société méganticoise d'horticulture et d'écologie (SMHÉ) vous invite à une conférence donnée par Suzanne Brûlotte, photographe animalière et auteure. Elle vous présente : « Un marais pour la vie» qui vous fera connaître l’histoire du marais, source de vie végétale et animale. Elle nous sensibilisera à sa protection, en montrant son importance et la richesse qui l’habite. Une conférence à ne pas manquer!

Lieu : Pavillon Fernand-Grenier (O.T.J.) 3293, rue Victoria Lac-Mégantic

Coût : Gratuit pour les membres 5 $ pour les visiteurs non-membres

Heures : De 19 h à 21 h 30 (accueil à compter de 18 h 20)

Une invitation du Club Photo de Sherbrooke mardi le 11 octobre 2016

La conférence « La Photographie un art » sera donnée par Suzanne Brûlotte au Parc André Viger au 3275 rue Richard à Sherbrooke.

Coût : Gratuit pour les membres

Heure : 19.00hres


Fête des oiseaux migrateurs à l’étang Burbank de Danville du 8 au 10 octobre 2016

Trois jours de festivités vous attendent lors de la fête des oiseaux migrateurs à l’étang Burbank de Danville du 8 au 10 octobre 2016. J’aurai le plaisir de vous rencontrer et de vous présenter mes nouveautés ainsi que tous mes livres. Au plaisir de vous de pouvoir échanger avec vous sur le sujet commun qui nous passionne, les oiseaux !

Lieu : Centre d’Interprétation de l’étang Burbank

150 rue Water, Danville

Heures : De 9 h à 17 h








Médias

Suzanne Brûlotte Auteure

Youtube - Cliquez pour voir


Avec Pierre Verville : Les arbustes qui attirent les oiseaux

Youtube - Cliquez pour voir


Avec Pierre Verville : Les fleurs qui attirent les oiseaux

Youtube - Cliquez pour voir


Article paru dans le Journal de Québec

Article de Marie-France Bornais

Reportage à l'émission La vie en Estrie à TVA

La vie en Estrie - Cliquez pour voir la video


Reportage à la Semaine Verte

La semaine verte - Cliquez sur: Suzanne Brûlotte, photographe d'oiseaux


Auteur: Myriam Sainson Date: 2011-01-28 Article paru dans RythmeBeat.com

Le livre Les oiseaux... une passion!


Je donne une cote de grande excellence au livre d'art de Suzanne Brûlotte, ornithologue sherbrookoise, photographe et auteure de grande notoriété, qui vient de publier son 2e livre d'art, intitulé ''Les Oiseaux.... une passion'', paru en 2010, aux éditions Broquet. La réputation de Suzanne Brûlotte est internationale, justifiée par ses voyages, sur de nombreux continents, par ses nombreuses publications sur les oiseaux, depuis 1989, ses conférences et expositions photographiques. On se souvient de la publication de son premier livre d'art, avec des textes de Gilles Vigneault: '' Les oiseaux au fil des saisons'', publié, en 2004.


Une heure d'entretien téléphonique avec l'auteure fut un véritable enchantement et un espoir de vie incroyable. Son secret? Sa passion des oiseaux est si communicative que l'on reçoit ses paroles, comme un breuvage divin et divin est son recueil! Un livre de chevet à se procurer, pour apaiser tous les maux de la société. Pour elle, le plaisir, c'est presque, à chaque jour, partir, en toute liberté, caméra en main, à la recherche de nouveaux défis et, comme elle le dit si bien ''' les oiseaux plongent dans les feuilles, on est plus capable de les suivre''...


« Les oiseaux.....une passion »


est une célébration unique de l'univers intimiste et sauvage des oiseaux, sur des poèmes de son ami disparu, Robert Matteau. Une centaine de photographies, « les plus belles », choisies parmi des milliers de prises, au fil des ses voyages et expéditions, au Québec, en Ontario, en Floride et, en France, sont le trophée de toute une vie, consacrée à une grande passion... Des photographies exclusives et sublimes, par leur esthétique de beauté et de candeur, qui campent l'oiseau, dans la sérénité de son habitat original qui se modifie, selon les saisons.


Il y a, dans ce témoignage photographique de 168 pages, toute l'embellie d'une quiétude et d'une authenticité qui transcendent le monde tourmenté de l'humain...mais on décèle, bien au-delà de l'objectif du canon, centré sur sa cible, le message sous-entendu de l'ornithologue-photographe qui est, en quelque sorte, un cri d'alarme à faire communiquer, tout en douceur et discrètement, comme le vol d'un oiseau, mais efficace, à qui peut le découvrir, qui est celui de protéger ces oiseaux, voués, à long terme, aux dangers de l'extinction... si rien n'est fait, pour en assurer leur survivance, adéquatement. Une autre problématique, soulevée par Suzanne Brûlotte, est la coupe des foins trop hâtive, chez les agriculteurs d'aujourd'hui.


Un constat dramatique qui est là, latent et inquiétant; ce qui rend la publication du livre de Suzanne Brûlotte nécessaire, comme un baume miraculeux, sur un cœur ensanglanté....ce qui se traduit, comme une connivence de pensées, avec un extrait du poème de Robert Matteau, page 23, du livre d'art.


« La vie se cramponne à la mort Sans plainte sans désespoir Comme pour approfondir l'hiver Comme pour prolonger un spasme ».


Ses projets 2011? Des conférences et un autre voyage en France... ce pays qu'elle adore, surtout la région de la Camargue, avec le décor grandiose des chevaux sauvages et le Canal du Midi. Le 2 avril 2011, elle sera au Centre Elgar de l'Île des Sœurs, pour la conférence « attirer les oiseaux chez soi », de même que le 20 avril 2011, au Centre d'ornithologie de Longueil.


Son livre d'art se vend au prix de 19.95$


www.broquet.qc.ca (son éditeur).

À regarder sur YouTube

Rencontre avec Gilles Vigneault

lors de la séance de signature conjointe du livre "Les oiseaux au fil des saisons"

Article de Jacques Samson dans le Soleil de Québec

le 13 novembre 2010 Traitant du livre d'Art: Les oiseaux... une passion!

Entrevue parue dans La Tribune

Article de Serge Beaudette dans La Tribune le 11 décembre 2010

Autres entrevues dans La Tribune


L’ornithologue-photographe sherbrookoise Suzanne Brûlotte est aux oiseaux. Son best-seller Les oiseaux du Québec vient d’être réédité pour une troisième fois aux éditions Broquet.


« Je suis agréablement surprise et très fière. C’est le rêve de tous les ornithologues de rejoindre le maximum de gens, et je crois bien y être parvenue », affirme l’auteure de 17 ouvrages traitant d’ornithologie.


Les oiseaux du Québec se veut un guide d’initiation à l’observation des oiseaux. Illustré à souhait et écrit dans un langage simple, il fait le bonheur de bien des amateurs d’oiseaux. « Mon but, c’était de créer un livre facile et agréable à utiliser, raconte Mme Brûlotte. Quand j’ai commencé à faire de l’observation d’oiseaux, je trouvais difficile de me retrouver dans les bouquins. Et je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule dans cette situation. J’ai donc eu l’idée d’écrire un livre facile à utiliser et qui traitait seulement des oiseaux que l’on pouvait observer au Québec, de sorte qu’un observateur ne puisse plus identifier un oiseau qu’on ne retrouve qu’en Floride dans le bois Becket, par exemple. »


La dernière réédition vient bonifier la première, parue en 2000, d’une centaine de photos supplémentaires et d’une douzaine d’espèces de volatiles, notamment des oiseaux marins.

La passion d’une vie

Ce n’est pas d’hier que Suzanne Brûlotte voue un culte aux volatiles. Déjà toute jeune, elle courait après les oiseaux sur la terre de ses parents. À l’adolescence, elle agrémentait ses allers-retours de l’école à la maison en observant les oiseaux. « Je me souviens encore du premier carouge à épaulettes que j’ai eu la chance de voir. Ça m’avait tellement fascinée ! », se remémore-t-elle.


Ce n’est cependant qu’à l’âge de 30 ans que le coup de foudre s’est révélé. « C’est à cet âge que me suis rendu compte qu’on pouvait attirer les oiseaux aux mangeoires. Ça a été l’élément déclencheur de ma passion, et ça n’a jamais eu de fin », raconte Mme Brûlotte.

Un apprentissage autodidacte

Celle qui, ironiquement, a suivi une formation en enseignement, avoue avoir développé ses connaissances en ornithologie et en photographie de façon autodidacte. « Tout ce que je sais, je l’ai appris à travers mes observations, mes nombreuses lectures et les contacts avec les autres soit dans des conférences, des congrès, des sorties en ornithologie, etc. »


Un article de Ghislain Allard dans La Nouvelle de Sherbrooke

le 29 juillet 2010

Article de Geneviève Proulx dans La Nouvelle de Sherbrooke

le 3 mai 2006

Sur Simon Chrétien.com


Très différent des autres, mais extrêmement beau à regarder, le livre « Les oiseaux… une passion! » de Suzanne Brûlotte contient que de superbes photographies d’oiseaux en actions dans leur milieu sauvage. Elles sont aussi présentées d’un point de vue artistique ce qui fait de cet ouvrage à couverture cartonnée de 168 pages une référence incontournable pour se rincer l’œil et apprécier la nature ainsi que la faune ailée. Suzanne Brûlotte est l’auteure de 22 livres publiés chez Broquet, dont plusieurs guides et monographies ayant pour principal sujet les oiseaux. Cette dernière parcourt le Québec, le Canada, les États-Unis et la France, afin de recueillir des milliers d’images. Elle laisse aussi un peu de place à l’art écrit d’un ami, le poète Robert Matteau mieux connu sous le nom de plume de Robert d’Estrie. Son prix est de 34.95 $.


Le guide d’identification de Suzanne Brûlotte intitulé « Les oiseaux du Québec » présente à l’aide de plus de 1200 photos couleurs 325 espèces d’oiseaux. Les fiches d’informations décrivent par exemple la taille, le comportement, les chants, les habitats et la nidification des oiseaux du Québec, des maritimes et de l’Est du Canada en plus de certaines espèces passagères, occasionnelles, parfois rares ou encore plus communs au sud du Québec. Vendu au prix de 29,95 $, cet ouvrage de référence de 464 pages constitue un très bon complément à votre collection.


Broquet à mis le paquet pour faire plaisir aux ornithologues et a publié récemment plusieurs ouvrages sur le sujet. « Le grand livre pour attirer les oiseaux chez soi » de Suzanne Brûlotte et Gilles Lacroix traite des mangeoires, des abreuvoirs, des nichoirs, des bains d’oiseaux, des arbustes et des fleurs pouvant attirer plusieurs espèces d’oiseaux. Son contenu et sa présentation conviennent autant aux débutants qu’aux habitués. Dans ce livre, vous apprendrez comment choisir, modifier et entretenir les mangeoires convenant le mieux aux oiseaux que vous désirez plus particulièrement attirer dans votre jardin. Vous découvrirez les meilleurs trucs pour éloigner les prédateurs et apprendrez comment faire cohabiter deux espèces concurrentes. Ce livre de 496 pages est disponible au coût de 39,95$ dans les librairies.


Reportage dans la revue QuébecOiseaux

Commandeure d'honneur de l'Ordre de St-François

Excellence en Environnement

Une Sherbrookoise aux oiseaux

Par Marie-Ève Lambert / Photo Claude Croisetière (Le Journal de Sherbrooke 3 août 2007)

L’ornithologue-photographe sherbrookoise Suzanne Brûlotte est aux oiseaux. Son best-seller Les oiseaux du Québec vient d’être réédité pour une troisième fois aux éditions Broquet.


« Je suis agréablement surprise et très fière. C’est le rêve de tous les ornithologues de rejoindre le maximum de gens, et je crois bien y être parvenue », affirme l’auteure de 17 ouvrages traitant d’ornithologie.


Les oiseaux du Québec se veut un guide d’initiation à l’observation des oiseaux. Illustré à souhait et écrit dans un langage simple, il fait le bonheur de bien des amateurs d’oiseaux. « Mon but, c’était de créer un livre facile et agréable à utiliser, raconte Mme Brûlotte. Quand j’ai commencé à faire de l’observation d’oiseaux, je trouvais difficile de me retrouver dans les bouquins. Et je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule dans cette situation. J’ai donc eu l’idée d’écrire un livre facile à utiliser et qui traitait seulement des oiseaux que l’on pouvait observer au Québec, de sorte qu’un observateur ne puisse plus identifier un oiseau qu’on ne retrouve qu’en Floride dans le bois Becket, par exemple. »


La dernière réédition vient bonifier la première, parue en 2000, d’une centaine de photos supplémentaires et d’une douzaine d’espèces de volatiles, notamment des oiseaux marins.

La passion d’une vie

Ce n’est pas d’hier que Suzanne Brûlotte voue un culte aux volatiles. Déjà toute jeune, elle courait après les oiseaux sur la terre de ses parents. À l’adolescence, elle agrémentait ses allers-retours de l’école à la maison en observant les oiseaux. « Je me souviens encore du premier carouge à épaulettes que j’ai eu la chance de voir. Ça m’avait tellement fascinée ! », se remémore-t-elle.


Ce n’est cependant qu’à l’âge de 30 ans que le coup de foudre s’est révélé. « C’est à cet âge que me suis rendu compte qu’on pouvait attirer les oiseaux aux mangeoires. Ça a été l’élément déclencheur de ma passion, et ça n’a jamais eu de fin », raconte Mme Brûlotte.

Un apprentissage autodidacte

Celle qui, ironiquement, a suivi une formation en enseignement, avoue avoir développé ses connaissances en ornithologie et en photographie de façon autodidacte. « Tout ce que je sais, je l’ai appris à travers mes observations, mes nombreuses lectures et les contacts avec les autres soit dans des conférences, des congrès, des sorties en ornithologie, etc. »